17/11/2013

Ferme 22: rue de l'Eglise Sainte-Agathe, 17 Ferme du Vieux Maire

 

22 

POPP N° parcelle

A 200 

POPP Propriétaire

VARLET Napoléon 

Propr. ou Occupant actuel

VARLET Willy 

Adresse

Rue de l’Eglise Ste Agathe 17 Ferme du vieux maire 

Dernier exploitant connu

VARLET Willy 

Le terrier se trouvant aux archives de la cathédrale de Tournai et qui date de 1791 renseigne « La demoiselle Pétillon » comme propriétaire à ce moment.

Les archives de l’enregistrement conservées aux AET ont gardé une copie de l’acte de vente de la ferme par Séraphine Angélique Pétillon au couple Fidèle Varlet et Albertine Bracaval le 2 nivôse de l’an XII (12 12 1803) pour la somme de 2500 francs. Trois ans auparavant Fidèle Varlet avait acheté une autre ferme à Orcq (voir ferme N° 35)

Séraphine Pétillon a été baptisée à Hertain le 26 12 1749, elle était la fille de Charles François et de Marie Anne Descamps. Lors de la vente elle est rentière et habite Tournai.

Le premier porteur du nom Varlet à Orcq est Jacques Varlet époux de Marie Monet, le couple a eu 7 enfants nés à Orcq entre 1649 et 1661. IL est l’ancêtre des propriétaires de la ferme.

La ferme s’appelle encore maintenant « Ferme du vieux maire » le mot maire fait référence à l’occupation française (1792-1815), le premier maire d’Orcq en 1800 fut Fidèle Varlet et il le resta jusqu’en 1825. Il avait épousé Bertine Bracaval fille de Philippe Bracaval décédé en 1798 qui fut un des derniers notables d’Orcq d’ancien régime, il avait été grand doyen de l’ordre des laboureurs, pauvrisseur, égliseur et Maître de la confrérie de Ste Agathe, en termes actuels on dirait membre de la fabrique d’église et membre du CPAS.

Le couple a eu 7 enfants dont un  est mort en bas-âge. Les époux Varlet Bracaval ont partagé les terres entre 5 de leurs enfants et la ferme est revenue à Napoléon, à charge pour lui d’indemniser ses frères et sœurs car la valeur de la ferme était supérieure à celle de l’ensemble des terres (voir annexe ci dessous). De leurs enfants Louis seul a eu une postérité, il avait épousé Marie Agnès Dufay et étaient agriculteurs à Blandain où sont nés leurs enfants.

Napoléon n’a pas eu d’enfants, et est décédé en 1898.

La ferme passe ensuite aux descendants de Louis Joseph et son épouse Marie Agnès Dufay. Ils ont eu 7 enfants dont un seul, à ma connaissance, s’est marié, Auguste qui d’un premier mariage avec Catherine Vifquin a eu deux enfants morts en bas âge et d’un second avec Marie Joseph Duwez trois enfants dont Louis Varlet père 

VARLET LOUIS.jpg

Louis Varlet père

qui était au début du XXème siècle propriétaire de la ferme du Vieux Maire. Louis Varlet père fut bourgmestre d’Orcq de 1921 à 1946, il avait épousé Odile Fiévez. C’est leur fils prénommé également Louis qui leur succéda. Louis Varlet fils, qui fut prisonnier de guerre en 1940 45, épousa Marie Degallaix née à Orcq également, fille d’Henri et Anna Hennequin (voir ferme n° 3). Il fut le premier a posséder une moissonneuse-batteuse à Orcq vers 1957. C’est actuellement, en 2013, son fils Willy qui exploite la ferme.

VARLET LOUIS EQ.jpg

Louis Varlet fils lors de son service militaire

FERME VIEUX MAIRE 1950.jpg

Ferme du Vieux Maire vers 1950 - photo prise par Octave Collyns

 

ANNEXE : description des biens faisant partie de la donation de Fidèle Varlet et son épouse

Par devant Me Thiefry sont comparus Fidèle Varlet et son épouse Albertine Bracaval, cultivateurs à Orcq. Ils font donation irrévocable entre vifs, à Napoléon Varlet, leur fils, sans profession, demeurant avec eux à Orcq de l’immeuble et du mobilier dont la description suit. L’acte est passé au domicile des donateurs, à la ferme, à Orcq le 23 12 1840.

1 Un immeuble. Une maison de ferme avec un Ha deux ares 59 ca en fonds de bâtiments sur jardin et terre à labour le tout situé à Orcq, tenant au bas chemin ou ruelle, au pavé de l’église, au ruisseau de la fontaine d’Orcq et à une petite maison que les donateurs se réserveront avec 29 ares 31 ca faisant partie du terrain de ladite ferme.

2Mobilier. Les meubles, chevaux, vaches, ustensiles aratoires et autres objets mobiliers quelconques qui se trouvent tant dans ladite maison de ferme que sur le terrain en dépendant …

 

DESCRIPTION[1]

VALEUR

     

           Dans la cuisine

1

1 Fer à huile

1

2

1 Tour de cendre[2]

0,5

3

Crémaillère

1

4

Pincette, poêle à feu et tison

1,5

5

1 Potière[3] 

0,5

6

3 Pots de fer pour la soupe

3

7

3 Chaudrons en cuivre

6

8

5 Cruches au lait en cuivre

12

9

7 Pots d’étain

10

10

2 Marabouts[4]

4

11

10 Tourtières en cuivre dont 4 petites

12

12

2 Casseroles en cuivre

5

13

14 Plats, 1 terrine, et 2 assiettes le tout en étain

20

14

3 Douzaines d’assiettes à la soupe en porcelaine

18

15

1 Terrine en porcelaine dont les manches sont brisés

4

 

et un plat (son dessous)

 

16

1 Bouilloire et deux poêlons en cuivre

5

17

2 Carafes

3

18

1 Douzaine de verres à bière

3

19

1 Douzaine de verres à goutte

1,5

20

1 Bassinoire en cuivre

1

21

1 Douzaine de tasses à café et 2 sucriers, le tout en porcelaine

5

22

2 Moutardiers en porcelaine

0,8

23

2 Salières en porcelaine

0,7

24

1 Douzaine de couteaux

4

25

1 Douzaine de fourchettes

0,8

26

2 Galoises[5] et 1 marmite

1,5

27

8 Chaises

3

28

1 Table en bois blanc

5

29

1 Banc en bois blanc

1

30

1 Armoire en chêne le fond en bois blanc

3

31

1 Horloge avec caisse

18

 

Dans la place tenant à la cuisine

 

32

1 Fer à huile et tour de cendre

1

33

1 Crémaillère

0,5

34

1 Table avec toile cirée

0,6

35

1 Armoire en bois blanc

3

36

1 Garde robes en chêne

25

37

1 Petit secrétaire en chêne

1,5

38

1 Petite table en bois blanc

1

39

1 Chaise percée

0,5

40

1 Bois de lit en chêne

8

41

1 Miroir

0,5

           Dans la chambre suivante

42

1 Coffre en chêne

3

43

1 Commode en chêne

5

44

1 Vieille garde robes en chêne

7

45

1 Bois de lit en bois blanc

3

46

1 Paillasse, 1 travers, 2 couvertures de laine,

12

46

2 draps de lit, vieux rideaux

 

47

1 Bois de lit en bois blanc

3

48

1 Paillasse, 1 traversin, 1 couverture de laine, 2 draps de lit

9

49

2 Vieux coffres

1

50

1 Table en bois blanc

0,8

51

3 fers à gaufres

5

52

1 Vieux bois de lit en bois blanc, paillasse,

8

 

paire de draps, couverture en laine, 1 traversin

 

           Dans la salle à manger

53

1 Table en bois blanc et son tapis

6

54

1 Table avec toile cirée

2

55

12 Chaises et 1 fauteuil

18

56

1 Miroir

5

57

1 Bois de lit en chêne avec un matelas en laine

25

58

1 Commode

5

           Relaverie[6]

59

1 Tonneau à battre le beurre

6

60

1 Poêle en cuivre

2

61

1 Couloir pour le lait, 1 gros tamis et un fin[6 BIS]

1

62

2 Cuvelles à la crème

4

           Dans la cave

63

6 Teilles[7] au lait

1,5

64

1 Jantier[8]

0,8

65

1 Saloir

1,5

           Dans le fournil

66

1 Metz[9]

2

67

2 Douzaines de catoires[10]

2

68

1 Pelle et  fourquelion[11]

0,6

           Linge se trouvant dans différentes pièces de la maison

69

6 Serviettes

6

70

10 Paires de draps de lit

24

71

1 Nappe

6

           Dans divers endroits de la maison

72

1 Partie de pommes de terre

40

73

1 Partie de carottes

20

74

1 Partie de betteraves

10

75

18 Sacs en sayeux (?)

18

           Dans l’écurie

76

1 Cheval hongre âgé de 5 ans, poil gris, avec son harnais

350

77

1 Cheval hongre âgé de 8 ans, poil gris, avec son harnais

300

78

1 Jument de 18 ans poil rouge

80

79

2 Lits avec literie: 2 paillasses, 2 paires de draps,

15

 

2 couvertures et 2 traversins

 

           Dans l’étable

80

1 Génisse 18 mois poil noir

100

81

1 Vache 7 ans poil noir

155

82

1 Vache 8 ans poil noir et blanc

160

83

1 Vache 6 ans poil blanc

190

84

1 Vache 8 ans poil noir

160

85

1 Vache 9 ans poil rouge et blanc

170

86

1 Vache 7 ans poil noir

180

87

1 Vache 12 ans poil rouge

130

88

1 Génisse 1 an poil rouge et blanc

50

89

1 Génisse 10 mois poil noir et blanc

30

           Dans la grange

90

6000 Gerbes de blé à battre en froment et blazé[12]

800

91

1500 Gerbes de méteil[13]

180

92

3000 Gerbes escourgeon

400

93

350 Bottes de foin de prairie

120

94

1 Meule de grain et froment contenant 2000 gerbes

260

95

1 Meule d'avoine contenant 1800 gerbes

250

96

1 Meule contenant 400 gerbes de seigle,

146

 

300 d'hivernage et 1000 d'escourgeon de mars[14]

 

          Dans la petite grange

97

800 Gerbes de fèves

70

98

300 Gerbes d'hivernage

36

99

1 Cheval à faire coupage

1,5

           Dans le charil[15]

100

300 gerbes de paille de blé battu

40

           Dans le grenier

101

5 (mot illisible) de grain blazé

90

102

1 Partie de charbon

15

           Ustensiles de labour

103

1 Chariot à jantes larges, grand voie

300

104

1 Chariot à jantes larges

250

105

1 Chariot à petites roues

140

106

1 Charrette

70

107

1 Charrue

50

108

1 Mauvaise charrue

15

109

3 Herses

18

110

1 Tombereau

35

111

1 Binoir

10

112

8 Tonnes au pureau[16]

40

113

1 Tonneau à l'eau

4

114

1 Autre tonneau en mauvais état

1,5

115

2 Louchets

3

116

3 Ratoires

1,5

117

2 Houes

1

118

1 Plantoir pour pommes de terre

1

119

2 Râteaux de fer

1

120

2 Fourchiles[17]

1

121

4 Fourches

2

122

1 Banc, 1 tinet[18], 1 …… noir

3

123

4 Bernes d'osier pour chariot

6

124

3 Seaux

2

125

1 Moulin à vanner

15

126

1 Petit van

0,5

127

1 Boîte à mesurer le grain

2

128

3 Fléaux

1

129

2 Râteaux en bois

0,3

130

2 Corbeilles

0,5

131

2 Hez[19] pour le fumier

0,6

132

2 Echelles

8

133

Montures de 2 chariots à fumier

19

134

2 Sommiers en chêne

35

135

1 Partie de bois scié

20

136

1 Moulin à couper les pommes de terre

5

 

 

   

Soit une valeur totale de 6000 francs dont 95 % ayant trait à l’exploitation

Trois chevaux estimés à 730 francs

Sept vaches et trois génisses estimées à 1325 francs

Instruments chariots… estimés à 1200 francs

Produits en stock estimés à 2395 francs

Restent le mobilier, la vaisselle, les ustensiles de cuisine et le linge estimés à 350 francs.

Tout est utile et  on ne trouve pas le moindre objet de décoration.

Il est étonnant de constater qu’il n’y a pas de matériel de moisson qui soit repris dans l’inventaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



[1] L’orthographe a été corrigée : on a noté par exemple terrine au lieu de thérine. Les termes picards sont restés tels quels et nous avons respecté quelques tournures de phrases locales : cruche au lait, cuillers à la soupe…

[2] Sans doute le cendrier de l’âtre sur lequel on dépose les bûches

[3] ARMINJON et BLONDEL, Objets civils domestiques-vocabulaire dans Inventaire général des monuments et richesses de France, Ministère de la culture, Paris, imprimerie nationale 1984 p 470, Potière: instrument de métal appelé aussi servante, utilisé pour supporter au dessus du feu, un récipient en cuivre dépourvu d’anse.

[4] L. JARDEZ, Glossaire picard tournaisien, dans Publications extraordinaires de la Soc. Roy. D’Hist. et d’Arch. de Tournai Tome VII 1998. Marabout : cafetière

[5] L. JARDEZ, op. cit. Galoisse : cruche, broc.

[6] L. JARDEZ,  Erlav’rie : petite pièce qui fait suite à la cuisine et où on erlafe l’vaisselle. Dans ce cas précis ce doit être l’endroit où on fabrique le beurre et ou on lave les ustensiles utilisés pour le fabriquer.

[7] L. JARDEZ, op. cit. Telle : récipient en terre cuite vernie, beaucoup plus large que profond et dans lequel on mettait le lait à reposer.

[6bis] Dictionnaire des dictionnaires, Librairie Rosez Bruxelles 1851, Couloir: écuelle ordinairement faite en bois, qui a, au lieu de fond, une pièce de linge par où on coule le lait en le tirant.

[8] L. JARDEZ, op. cit. Jantier : chantier, support pour placer des tonneaux en cave.

[9] L. VERMESSE, Dictionnaire du patois de Flandre française ou wallonne(1837-1865) réédition de 1994 p. 334 Mets : grand coffre pour pétrir le pain, huche.

[10] L. JARDEZ, op. cit. Catoire : paneton, petit panier en osier garni de toile dans lequel on met le pain à lever.

[11] L. JARDEZ, op.cit. Fourquéyeon : long crochet de fer avec manche en bois pour ramener les braises du four.

[12] L. JARDEZ, op.cit. Blé blazé : variété de blé du Nord de la France.

[13] Méteil : mélange de blé et de seigle appelé aussi golnée.

[14] Escourgeon de mars ou escourgeon de printemps (Hordéum vulgare aestivum)

[15] Lieu où on entrepose les chariots

[16] L. JARDEZ, Purieau : purin

[17] Fourchile : fourche à trois ou quatre dents, tandis que la fourche n’en a que deux.

[18] L. JARDEZ, op. cit. Tinet : Appareil en bois muni de chaînes avec à chaque extrémité, une sorte d’épaulière, qui servait à deux hommes pour porter un tonneau.

[19] L. JARDEZ, op. cit. Hée : trident recourbé, crochet à fumier